AFP Le Monde vendredi 5 décembre 2003

Des peintures rupestres aborigènes de 11.000 ans découvertes en Tasmanie

Sujets : Grotte ornée, Australie

 
Des peintures rupestres aborigènes, vieilles de 11.000 ans, ont été découvertes dans l’île australienne de Tasmanie où le dernier aborigène de sang pur est mort il y a plus d’un siècle, ont indiqué vendredi des responsables de la communauté autochtone d’Australie. Brian Mansell, directeur du Conseil des terres aborigènes de Tasmanie, a indiqué qu’environ 35 peintures ont été découvertes dans une grotte dans le sud-ouest de l’île, il y a environ un an, par des personnes qui réalisaient des travaux forestiers. Cette découverte avait été jusqu’alors tenue secrète par crainte que des curieux tentent d’accéder au site. Brian Mansell a indiqué que la grotte, qui se trouvait dans une zone forestière dont les arbres devaient être débités, abrite des empreintes de mains d’ocre rouge et était probablement utilisée lors de cérémonies. « Nous estimons que ces peintures datent d’environ 11.000 ans. C’est un site extrêmement fragile », a-t-il déclaré. Les Aborigènes de Tasmanie ont été chassés, empoisonnés, réduits en esclavage ou maltraités par les colons blancs, pour la plupart d’anciens bagnards, au début du 19ème siècle, de sorte qu’il ne reste plus aujourd’hui en Tasmanie que quelques aborigènes métissés. En 1843, il ne subsistait plus que 50 Aborigènes en Tasmanie alors qu’ils étaient environ 5.000 lors de l’arrivée de colons européens. La dernière Aborigène de sang pur de Tasmanie, Truganini, est morte le 7 mai 1876 à l’âge de 73 ans. Sa mère avait été poignardée par un colon, sa soeur enlevée par des Européens et son fiancé avait été noyé devant ses yeux par des Européens, qui l’avaient ensuite violée.

Mise en ligne le : 07/12/2003 02:53:21 - Source

Forum de l'article