AFP La Croix TV5 mercredi 24 décembre 2003

Le corps du spéléologue mort en Lozère remonté

Sujets : Secours : sauvetage, Lozère

 

Des pompiers s’affairent autour de l’entrée du gouffre l’« aven de la Cheminée » sur la commune des Vignes, mardi - 47.9 ko
Des pompiers s’affairent autour de l’entrée du gouffre l’« aven de la Cheminée » sur la commune des Vignes, mardi

Les pompiers ont réussi mercredi à extraire, après plus de 10 heures d’efforts, le corps d’un jeune spéléologue de 19 ans victime lundi soir d’une chute mortelle dans un gouffre des gorges du Tarn à Vignes (Lozère).

© AFP - Patrick Zimmermann

 
MENDE (AFP) - 24/12/2003 17h33 - Les pompiers ont réussi mercredi à extraire, après plus de 10 heures d’efforts, le corps d’un jeune spéléologue de 19 ans victime lundi soir d’une chute mortelle dans un gouffre des gorges du Tarn à Vignes (Lozère).

Entre 70 et 80 pompiers de Lozère, de l’Aveyron, de l’Hérault, du Gard et du Vaucluse, aidés par des spéléologues, avaient commencé mercredi vers 07H30 les opérations de remontée en civière du corps de la victime, décédée à moins de 240 mètres de profondeur.

L’arrivée du corps en surface, initialement prévue vers 10H00, a été retardée notamment à cause d’un « passage délicat qui n’a pu être traité à l’explosif », a précisé l’un des responsables des secours.

Les secours, à pied d’oeuvre depuis lundi soir, avaient dû au préalable effectuer des opérations de minage pour élargir les parois et permettre le passage d’une civière. Après l’achèvement de ces opérations par les artificiers aux alentours de minuit mardi, les secours ont ensuite passé le reste de la nuit à équiper les parois pour permettre la remontée du corps, a précisé un porte-parole du SDIS de Lozère.

Le jeune homme, parti lundi avec sept autres spéléologues membres du même club explorer un gouffre naturel, appelé « aven de la Cheminée », avait chuté de 20 mètres dans la cavité très étroite.

Ses compagnons avaient donné l’alerte aux alentours de 22H30 mais les pompiers, qui avaient réussi à l’atteindre dans la nuit, n’avaient pu sauver la victime, polytraumatisée, qui était décédée quelques instants après l’arrivée des pompiers.

Mise en ligne le : 24/12/2003 23:53:41 - Source

Forum de l'article